Historique

Historique du Collège

En 1827, Mr Fouquet de Kersalio achète et fait réparer une maison, rue Ste Catherine, qu’il donne à la ville de Guérande pour qu’elle devienne une école gratuite tenue par les Frères.

En 1829, l’abbé Jean-Marie de La Mennais vient installer dans l’intra-muros, rue Ste Catherine, deux Frères qui accueillent 110 élèves de plus de 8 ans, en 2 classes. 30 garçons ont dû être refusés, faute de place !

En 1856, pour faire face au problème d’espace, l’école Saint-Jean Baptiste est installée à proximité de la chapelle Saint-Jean et ouvre un internat.

En 1891, les lois Ferry expulsent les frères de Ploermel de l’école communale. Ils s’installent dans de nouvelles constructions, faubourg Bizienne au lieu dit “le Parc” sur des terrains offerts par le frère Maurille, l’abbé Lehuédé et la municipalité.

Les bâtiments construits en 1891 s’organisent autour d’une cour rectangulaire fermée à l’Est par un haut mur de clôture. Une statue en fonte de Saint-Jean Baptiste bénie le 11 juillet 1897 marque la travée centrale du bâtiment en U, sur le boulevard du Midi. A l’arrière se développe un bâtiment en « L ». L’ensemble est construit en moellon de granite sous toiture à deux pans couverte d’ardoise.

Des coursives sont installées sur le bâtiment de 1891 pour créer de nouveaux accès.

En 1934, l’acquisition d’un terrain de 1000 m² permet l’extension de l’école.

L’aile ouest construite en 1935 se développe sur trois niveaux. Au sous sol, on aménage des salles de dessin et de travaux pratiques, au rez-de-chaussée, une vaste chapelle, à l’étage un dortoir. La chapelle adopte un plan rectangulaire à quatre travées. Le vitrage et le sol en mosaïque sont les seuls éléments de décor conservés.

Pendant la seconde guerre mondiale, l’établissement est occupé par l’armée Allemande. Les élèves sont transférés dans l’école communale puis réintègrent les bâtiments à la rentrée de septembre 1945. Plusieurs extensions marquent la seconde moitié du XXe siècle. En particulier dans les années 1960 : salles de classe (1962-1963), salle de sport (1964), cuisine et réfectoire (1967). La fusion des écoles Saint-Jean-Baptiste et Sainte-Marie se fait à la rentrée de septembre 1969.
Entre 1891 et 1980, le nombre d’élèves est croissant : 300 en 1891, 354 en 1921, 400 en 1949, 500 en 1953, 600 en 1960 et 700 en 1963, 730 en 1980… 860 en 2017.

En 1975, le collège d’enseignement général devient mixte. L’internat ferme en 1977. Les espaces libérés sont aménagés en salle de classe.

En 1995, un grand self est construit pour accueillir aussi les lycéens.